Forum de l'association Jeux Passion et Stratégie


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Here I stand à Peroy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Here I stand à Peroy le Dim 2 Fév - 21:45

Patrice

avatar
Tout d'abord merci à Giyomu de nous avoir accueilli pour faire ce super jeu. C'est du lourd, heureusement que nous avions tous potassé un peu les règles avant l'affrontement et que Giyomu connaissait tout ça sur le bout des doigts.

Après une dizaine d'heures de jeux, les protestants de Giyomu remportent la partie devant mes troupes guerrières-papistes, elles-mêmes suivies de très prêt des méchants anglais.

Dans le genre, le jeu est très complet : de la stratégie, des combos de cartes, des bastons à coups de dés et surtout de la diplomatie entre des joueurs ayants des objectifs pouvant être très différents, des alliances à faire et à trahir  Twisted Evil 

Naturellement, il y a eu des erreurs, des oublis de règles (mais oui, il y avait un moyen de bloquer l'avance du protestant, mais je ne m'en suis rappelé qu'au dernier tour  Mad ) en bref tout cela donne envie de refaire une partie (avant que l'on est oublié les règles ...)

2 Re: Here I stand à Peroy le Lun 3 Fév - 6:27

rikichi

avatar
Grand merci à Giyomu le vénérable. Ce fut un superbe après-midi, une super soirée et un super jeu. La partie a été très longue, nous n'avons eu le temps de faire que 4 tours de jeu sur les 9 normalement prévus. Et heureusement que nous avions potassé les règles, je ne sais pas ce que nous aurions fait dans le cas contraire.

Le protestant nous a eu par surprise : il a gagné la partie sans même tuer une seule unité ! Nous, on a fait la guerre, et on a tous perdu. Quelques grands moments : lorsque l'anglais a perdu ses troupes et chefs dès le début de jeu ; lorsque l'anglais a procréé son fils du premier coup ; ou encore au dernier tour lorsque le pape, le saint empereur et l'anglais se sont tous trois les ligués contre le français.

On compte sur toi Guillaume ( et sur toi aussi Aurélie ) pour organiser un prochain après midi ce week-end.  Very Happy Very Happy Very Happy



Dernière édition par rikichi le Lun 3 Fév - 19:53, édité 1 fois

3 Re: Here I stand à Peroy le Lun 3 Fév - 7:50

kinou

avatar
oui merci a vous deux pour ectte journee

etre espagnom sans connaitre la langue bof cela n'empeche pas de taper sur les autres.
excuses nous aupres de ton ami gilles ( enfin si il est encore ton ami) mais en plus il prends les anglais....... trop c'est trop

oui je pense qu'un deuxieme round sur terrain neutre devrait etre sympa car les rouages sont maintenant connus mais pas encore
maitrises.

oui de nombreuses possibilités et oui nous aurions par quelques troupes en allemagne ralenti les protestants.....


a refaire

4 Re: Here I stand à Peroy le Lun 3 Fév - 10:36

bengale

avatar
Merci beaucoup de nous avoir fait découvrir ce jeu historique passionnant.
Je pense avoir joué un François I héroïque ce samedi, luttant vaillamment pour l’intégrité de la France , malgré des ennemis nombreux et fourbes. les évenements marquant coté francais resteront : la capture des leaders anglais, la prise et la défense contre le siège de gènes contre ces même anglais, un soutien indéfectible aux écossais avec des cartes de défense royales.
L'espagnol( que j'ai trahi quand même)...a laissé la victoire aux protestants et s'est acharné contre Bordeaux alors même que je ne l'ai jamais agressé . mais bon il faut connaitre les moyens pour contrer un protestant qui part de 0 mais qui comme un boulet de canon s’étend en Europe comme la peste au siècle précédent.
Envie d'en refaire ....bien sur....mais avant les jumeaux ça peut être difficile et après impossible.

Encore une super organisation ...merci merci merci....

5 Re: Here I stand à Peroy le Lun 3 Fév - 12:49

Pascal

avatar
A vous lire, ça donne envie de jouer...sauf quand je lis que vous avez mis 10 h pour faire 4 tours de jeu sur 9 en principe.

Donc sans cette victoire éclair  du Gyomu Protestant,  vous auriez mis 20 heures ?  pale

et félicitations au King, Martin Gyomu Luther... Wink 

6 Re: Here I stand à Peroy le Lun 3 Fév - 18:36

ndeclochez

avatar
Pascal a écrit:A vous lire, ça donne envie de jouer...sauf quand je lis que vous avez mis 10 h pour faire 4 tours de jeu sur 9 en principe.

Donc sans cette victoire éclair  du Gyomu Protestant,  vous auriez mis 20 heures ?  pale

et félicitations au King, Martin Gyomu Luther... Wink 

Oui ca fait peur  Shocked 

Mais la partie devait superbe  Surprised 

7 Re: Here I stand à Peroy le Mer 12 Fév - 18:13

Giyomu

avatar
Désolé pour ce compte-rendu tardif mais en images  cheers

C'est par une belle journée de printemps de l'an de grâce 1517 que tout commença avec dans les rôles principaux :
- l'Ottoman alias Rikichi
- le Habsbourg alias Kinou
- l'Anglais alias Gil
- le Français alias Bengale
- la Papauté alias Patrice
- le Protestant alias Giyomu



Au début du tour 1, Luther (le Protestant) apparaît à Wittenberg en Allemagne.
Le Pape voit cette déviance d'un très mauvais œil, et tache de limiter tant que possible l'avancée de cette "Réforme". Malheureusement les dés en ont décidé autrement...

Le Saint Empereur Germanique, Charles Quint le Habsbourg ne s'en soucie guère (erreur qui se révèlera tragique), il est trop occupé par la progression de l'Ottoman sur les terres hongroises et par son désir de franchir le Pays Basque pour aller envahir la France.



Le Français, en état de guerre avec le Habsbourg et la Papauté, déjà maître de Milan, souhaite faire mainmise sur le nord de l'Italie.

L'Anglais déclare la guerre à l'Ecosse, et entraîne en réaction l'alliance du Français et des écossais, pour un conflit qui les occupera jusqu'au bout de la partie.



Pendant ce temps-là le royaume de Hongrie-Bohème recule sous les jougs du chef Ottoman Soliman le Magnifique, qui en prévision de la conquête de la Méditerranée, chasse les chevaliers de Saint-Jean de leur forteresse de Rhodes.



Les explorations, colonies et autres conquêtes vont bon train, la défaite des Incas contre Pizarro sera source de cartes supplémentaires pour le Habsbourg. Le français quant à lui fait une découverte de prestige avec le cap Horn, mais son explorateur finit tué par des Islandais alors qu'il allait réussir le tour du monde !



La Réforme protestante se répand comme une traînée de poudre, Luther bénéficiant des jets de dés faméliques du Pape !


(villes protestantes = fond blanc)

En un tour de jeu, toute l'Allemagne (et surtout ses centres névralgiques : les 6 Electorats) basculent dans la foi protestante.
Après 3H de jeu, le Habsbourg et le Français semblent également bien partis.

Tour 2 et 3 : Les négociations s'accélèrent : alliances, déclarations de guerre, trahisons etc...

Avec la prise de Belgrade la Hongrie-Bohème est vaincue par l'Ottoman, les restes du royaume devenant alliés du Habsbourg ; ces deux ennemis jurés ne se quitteront plus !

Le Pape joue de malchance dans les débats théologiques, le Protestant en profite pour traduire les Saintes Ecritures, commencer à réformer la France et surtout l'Angleterre, et va même jusqu'à disgracier un débateur papal. Malgré sa progression, le Protestant reste une puissance religieuse uniquement. Du coup, on ne peut l'affronter sur le terrain militaire : à quand la formation de la Ligue de Schmalkalden ??

A part l'Ecosse qui passe tour à tour aux mains de l'Anglais et du Français, les frontières se stabilisent peu à peu. La conquête du Nouveau Monde continue pour l'Anglais, le Français et surtout le Habsbourg.

Au début du tour 4, qui est déclaré  le dernier en raison de l'heure, chaque joueur a une chance de gagner, à condition de négocier habilement et d'écarter la menace protestante...

Négociations : par surprise, une triple alliance Habsbourg-Anglais-Papauté prend forme pour déclarer la guerre au Français et l'attaquer de toutes parts. Milan, Gênes, Bordeaux et surtout PARIS sont rapidement assiégées!

L'Ottoman peut lui débuter ses opérations de piraterie depuis Alger avec l’aide des flottes alliées françaises.



Mais un manque de réussite aux dés et une mauvaise main ont raison de lui, il se contentera de prendre Budapest au Habsbourg, VIENNE résistera. Au final 16 PV !

Le Français défend ses frontières héroïquement, faisant douter les mercenaires adverses, mais ne peut empêcher les prises  de PARIS et Bordeaux.



Il réussit même un coup d’éclat en Ecosse, reprend Édimbourg, et finit aux bords des remparts de York !



Milan tombe mais Gênes résiste vaillamment aux assauts de la Papauté !



Pour autant son empire est disloqué n’ayant pas eu de réussite au Nouveau Monde ni de temps pour construire les Châteaux de la Loire, il finit avec un total de 12 PV !

Le Habsbourg a dû faire front aux quatre coins de son vaste empire, il finit avec quelques découvertes au Nouveau Monde, la prise de Bordeaux, mais n'a pu empêcher la perte des électorats en Allemagne et celle de la Hongrie-Bohême… Au final 17 PV !





L’Anglais a finalement su tirer son épingle du jeu. Après un départ difficile, il a tour à tour gagné des batailles face au Français, réussit à donner un héritier mâle à la couronne (et du premier coup !) et a profité du début de Réforme de son royaume. Au final 20 PV !



Le Pape quant à lui a eu un destin très peu « catholique » ! Malgré une défaite cuisante sur le plan religieux (avec notamment 2 débatteurs disgraciés), il a usé de malice militaire en fossoyant le nord de l’Italie d’un français aux abois. Il passe à quelques jets de dés de la victoire militaire… Au final 20 PV !

Et finalement la victoire revient au Protestant : heureux aux dés, aidé par la formation de la ligue de Schmalkalden à la fin du tour 4 (carte jamais sortie alors que présente depuis le tour 1) qui lui donne le contrôle militaire des Etats allemands sous influence religieuse protestante (c'est-à-dire : tous !). Les 6 électorats lui donnent 12 points qui lui permettent de finir à 27 PV, soit 5 de plus que le second : victoire immédiate.



Perso, cette partie reste un de mes plus grands kifs ludiques ! Négociations, batailles, histoire revisitée, c’est mon coup de cœur. Vivement la prochaine What a Face



Dernière édition par Giyomu le Ven 14 Fév - 23:09, édité 7 fois

8 Re: Here I stand à Peroy le Jeu 13 Fév - 8:40

kinou

avatar
bravo pour ce parfait compte rendu

9 Re: Here I stand à Peroy le Jeu 13 Fév - 22:24

Pascal

avatar
Ben ça donne envie...

10 Re: Here I stand à Peroy le Ven 14 Fév - 9:11

rikichi

avatar
Arf ! Je ne vois pas les photos !

11 Re: Here I stand à Peroy le Ven 14 Fév - 14:08

Giyomu

avatar
Perso je fais Clic droit sur le logo de l'image puis Ouvrir dans un nouvel onglet

Patrice, je n'ai pas réussi à inclure les images directement dans le post, y avait-il un moyen ?

Si oui, j'éditerai le post.

Votre Sainteté... veuillez accepter... bla bla bla

12 Re: Here I stand à Peroy le Ven 14 Fév - 17:38

Patrice

avatar
Tout est expliqué ici : http://jps.asso.st/zfiles/Image_forum.pdf

Etant impatient de voir ton compte rendu avec les photos, je ne te demanderai rien en échange (même pas de foirer un jet de dés lors de notre prochaine rencontre ...)

13 Re: Here I stand à Peroy le Ven 14 Fév - 22:08

Pascal

avatar
Giyomu a écrit:Perso je fais Clic droit sur le logo de l'image puis Ouvrir dans un nouvel onglet


ça fonctionne pas chez moi

Mais pas grave, le texte suffit déjà

14 Re: Here I stand à Peroy le Ven 14 Fév - 23:11

Giyomu

avatar
Merci Patrice !

Images dispos  tongue 

15 Re: Here I stand à Peroy le Sam 15 Fév - 10:55

ndeclochez

avatar
affraid Terrible...

16 Re: Here I stand à Peroy le Sam 15 Fév - 15:33

Pascal

avatar
Ah, là ça claque !

17 Re: Here I stand à Peroy le Dim 16 Fév - 9:27

Patrice

avatar
Pascal a écrit:Ah, là ça claque !

C'est vrai que le matos est absolument suberbe  clown Rarement vu des figurines avec autant de détails  geek

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum